Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 08:00

Ou presque, puisque je retourne à l'école ce matin pour finir de ranger mon bazar et faire le point avec l'instit' que je remplaçais...

Mais voilà, c'est fini...

J'ai versé ma larmichette quand même, parce que bon, c'est sûr, j'ai du dire une bonne douzaine de fois en 4 mois soit " Cette fois j'en ai marre ! J'appelle l'Inspection et je leur dis que j'arrête ce remplacement ! Ras le bol ! ", soit " Troooop marre de ces mômes, parents, collègues, j'appelle le toubib et je me fous en maladie !".
Pis bon, ben.... je l'ai pô fait !
Mais ces affreux jojos qui m'en ont tant fait baver, ben... je les aime bien ! Le petit Nono avec son cheveux sur la langue et ses "Ouh miiiinfffffe ! " (traduire : ouh mince !), la grande Nono avec son caractère de cochon et ses "J'vais l'diiiiiiiiiiire ! Maîtreeeeeeeeeeeeesssssssssseeee ! ", la grande Coco, super boujon, qui a le muscle de la langue directement relié à ceux des pieds et qui ne peut donc pas prendre la parole sans se lever en même temps, Jess qui part en Clis, brute de décoffrage et ses gros éclats de rire, le petit V. qui planquait des bouquins dans son casier et qui croyait que je ne le voyais pas lire en cachette, Tomtom sage comme une image quand son papa venait le chercher, beaucoup moins quand il prenait le car, Jojo qui a fait des progrès fulgurants et qui a enfin réussi à ne plus penser à haute voix, E. et L. les élèves modèles, inséparables, qui passaient leurs récrés à perfectionner des chorégraphie ou des scénettes de théatre, R. dyspraxique qui répondait systématiquement à côté car il n'avait pas compris la question, Lau et ses "Hin ! très drôôôôle !" quand je leur faisais des blagounettes, F. et L. les zamoureux, C. la championne des soupirs dès que je donnais des exercices....

J'ai versé ma larmichette au moment des cadeaux, des calins, des bisous, des "Maîtresse, on est vraiment trop tristes que tu partes", des "Tu reviendras, dis, tu promets ?!"...

J'ai versé ma larmichette quand Mimi, l'AVS, a versé la sienne en recevant la plante que deux collègues et moi lui avons offerte, Mimi qui s'est merveilleusement bien occupée de Jess pendant plusieurs années, et qui part définitivement, contrat terminé, kleenex que l'on jette après bons et loyaux services, que l'on abandonne sans validation des acquis de l'expérience, sans reconnaissance d'un vrai métier, Mimi qui m'a accueilli dans cette classe où la titulaire ne m'avait rien laissé, Mimi et son sourire toujours aux lèvres...

J'ai versé ma larmichette quand Popo, stagiaire Professeur des Ecoles, présente dans la classe devant les élèves tous les lundi depuis la rentrée, est partie sans un merci... (sauf un petit cadeau de ma part).

J'ai versé ma larmichette quand je me suis rendue compte que mes collègues avaient bien profité de ma naïveté, m'avaient bien laissé prendre la direction et tous les emmm... qui allaient avec, et ne sont même pas venues me dire au revoir...

J'ai versé ma larmichette quand j'ai lu le mot d'une famille que je n'ai pas vue de tout mon remplacement et qui en guise de remerciement m'a écrit " Nos enfants ont passé une année complètement nulle et foutue", mais là c'était pas l'émotion mais la colère et la rage !

J'ai versé ma larmichette quand le petit Nono n'a pas voulu me dire aurevoir, mais est parti en courant vers sa mère en lui criant "Mamaaaaan ! Ze peux pas dire au revoir à la maîkreffe t'as oublié les fleurs !" et puis est revenu, tout fier, avec son bouquet de roses, plus une rose pour maîtresse Popo, le seul qui ait pensé à elle, mais Popo était en plein déménagement hier et ne l'a donc pas eu... Petit Nono est parti tout penaud offrir sa rose à quelqu'un d'autre...

Et puis après, j'ai versé ma larmichette de maman quand mon grand Loulou est allé dire au revoir à sa maîtresse à lui, et à ses copains, et a pleuré un bon coup, parce que, mine de rien, c'est dur de la quitter cette école, pour rejoindre le collège, une nouvelle étape, une page qui se tourne... Alors mon grand bébé a pleuré, et moi avec...

Et me connaissant, ben je crois que je vais encore en verser aujourd'hui des larmichettes, quand je rendrai mes clefs, quand je me retournerai une dernière fois sur cette foutue école... mais bon sang, c'était chouette quand même !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou60 09/07/2009 09:52

ben voilà moi aussi la larmichette rien que de te lirE !VILAINE FO DIRE QU' EN CE MOMENT ELLES SONT AU BORD DES YEUX!

volsul 06/07/2009 08:23

MERCI pour ce trés bel article qui réhabilite quelque peu le rôle des "maîtresses" si décriées, j'aimerais que beaucoup d'inspecteurs d'académie lisent ton articles, allez BONNES VACANCES, 2 mois d'été pour récupérer et garder les bons côtés du métier !

sofie89 05/07/2009 12:00

tres emouvant les fins d'annees !!bonnes vacances !!!bbiiizzz

isabelle michel 04/07/2009 01:00

vive les vacances, reposante et surtout détente jardin, broderie, lecture plage profité quoi et puis ces chers têtes reviendront en septembre il faut bien recharger les batteriesbonne vacance à toutes mes dames et bonne petites croix*isabelle du 76

MAMINOU-LE-P'TIT-MONDE-DE-MAMINOU 03/07/2009 14:57

beaucoup de larmichettes, de joie ,de regrets, de souvenirs, de colère, de tendresse ...Biseset bonnes vacancesMAMINOU

Présentation

  • : Le blog d'anoushka
  • Le blog d'anoushka
  • : accumulation hétéroclite du produit de mes petits doigts, de mes coups de coeur, de mes coups de gueule, de mes plaisirs et de mes envies
  • Contact

Qui qui post

QuiQuiPost ???

Recherche