Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 09:34


J'ai vu cette vidéo sur le blog anecdotes-coquillettes, et comme je ne la connaissais pas, je la partage avec vous...
Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 08:00

Ou presque, puisque je retourne à l'école ce matin pour finir de ranger mon bazar et faire le point avec l'instit' que je remplaçais...

Mais voilà, c'est fini...

J'ai versé ma larmichette quand même, parce que bon, c'est sûr, j'ai du dire une bonne douzaine de fois en 4 mois soit " Cette fois j'en ai marre ! J'appelle l'Inspection et je leur dis que j'arrête ce remplacement ! Ras le bol ! ", soit " Troooop marre de ces mômes, parents, collègues, j'appelle le toubib et je me fous en maladie !".
Pis bon, ben.... je l'ai pô fait !
Mais ces affreux jojos qui m'en ont tant fait baver, ben... je les aime bien ! Le petit Nono avec son cheveux sur la langue et ses "Ouh miiiinfffffe ! " (traduire : ouh mince !), la grande Nono avec son caractère de cochon et ses "J'vais l'diiiiiiiiiiire ! Maîtreeeeeeeeeeeeesssssssssseeee ! ", la grande Coco, super boujon, qui a le muscle de la langue directement relié à ceux des pieds et qui ne peut donc pas prendre la parole sans se lever en même temps, Jess qui part en Clis, brute de décoffrage et ses gros éclats de rire, le petit V. qui planquait des bouquins dans son casier et qui croyait que je ne le voyais pas lire en cachette, Tomtom sage comme une image quand son papa venait le chercher, beaucoup moins quand il prenait le car, Jojo qui a fait des progrès fulgurants et qui a enfin réussi à ne plus penser à haute voix, E. et L. les élèves modèles, inséparables, qui passaient leurs récrés à perfectionner des chorégraphie ou des scénettes de théatre, R. dyspraxique qui répondait systématiquement à côté car il n'avait pas compris la question, Lau et ses "Hin ! très drôôôôle !" quand je leur faisais des blagounettes, F. et L. les zamoureux, C. la championne des soupirs dès que je donnais des exercices....

J'ai versé ma larmichette au moment des cadeaux, des calins, des bisous, des "Maîtresse, on est vraiment trop tristes que tu partes", des "Tu reviendras, dis, tu promets ?!"...

J'ai versé ma larmichette quand Mimi, l'AVS, a versé la sienne en recevant la plante que deux collègues et moi lui avons offerte, Mimi qui s'est merveilleusement bien occupée de Jess pendant plusieurs années, et qui part définitivement, contrat terminé, kleenex que l'on jette après bons et loyaux services, que l'on abandonne sans validation des acquis de l'expérience, sans reconnaissance d'un vrai métier, Mimi qui m'a accueilli dans cette classe où la titulaire ne m'avait rien laissé, Mimi et son sourire toujours aux lèvres...

J'ai versé ma larmichette quand Popo, stagiaire Professeur des Ecoles, présente dans la classe devant les élèves tous les lundi depuis la rentrée, est partie sans un merci... (sauf un petit cadeau de ma part).

J'ai versé ma larmichette quand je me suis rendue compte que mes collègues avaient bien profité de ma naïveté, m'avaient bien laissé prendre la direction et tous les emmm... qui allaient avec, et ne sont même pas venues me dire au revoir...

J'ai versé ma larmichette quand j'ai lu le mot d'une famille que je n'ai pas vue de tout mon remplacement et qui en guise de remerciement m'a écrit " Nos enfants ont passé une année complètement nulle et foutue", mais là c'était pas l'émotion mais la colère et la rage !

J'ai versé ma larmichette quand le petit Nono n'a pas voulu me dire aurevoir, mais est parti en courant vers sa mère en lui criant "Mamaaaaan ! Ze peux pas dire au revoir à la maîkreffe t'as oublié les fleurs !" et puis est revenu, tout fier, avec son bouquet de roses, plus une rose pour maîtresse Popo, le seul qui ait pensé à elle, mais Popo était en plein déménagement hier et ne l'a donc pas eu... Petit Nono est parti tout penaud offrir sa rose à quelqu'un d'autre...

Et puis après, j'ai versé ma larmichette de maman quand mon grand Loulou est allé dire au revoir à sa maîtresse à lui, et à ses copains, et a pleuré un bon coup, parce que, mine de rien, c'est dur de la quitter cette école, pour rejoindre le collège, une nouvelle étape, une page qui se tourne... Alors mon grand bébé a pleuré, et moi avec...

Et me connaissant, ben je crois que je vais encore en verser aujourd'hui des larmichettes, quand je rendrai mes clefs, quand je me retournerai une dernière fois sur cette foutue école... mais bon sang, c'était chouette quand même !

Repost 0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 00:47

Ce soir, dans mon tout petit riquiqui village, c'était la fête !

Fête Patronale, fête de l'été... Mmmmmhhh ! Ca sent bon les vacances proches !

Comme tous les ans, vogue, bal populaire, et surtout retraite aux flambeaux et feu d'artifice (pardon, spectacle pyro-symphonique !)

Pour un tout petit village, le feu d'artifice est très beau ; et pour la première fois j'ai essayé de faire quelques photos avec mon vieil APN de première génération.
Les voici :

Fusées basses, on dirait des plumes....



Un peu plus haut dans le ciel, les feux explosent, les "Aaaaaaaahh!!" et les "Ooooooooohhh !!" se multiplient, les yeux des enfants brillent.... J'adoooore !






Je n'ai pas pris en photos le bouquet final, trop occupée à m'emerveiller avec les enfants !

Les applaudissements ont été fournis, le spectacle réussi, les enfants heureux, moi autant qu'eux... Une belle première soirée d'été !

Demain c'est direction Bourg-en-Bresse (la graaannnde ville pour nous !) pour la fête de la musique, mais SURTOUT pour les retrouvailles avec Marion, ma cop's, expatriée en Chine, que je n'ai pas vue depuis Noël !

Vivement demain !

Bisous de la nuit (je cite MissParker !)

Repost 0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 22:27

Côté pile, la semaine, parce qu'il paraît qu'il faut être présentable...



Côté face, le week-end, parce que la semaine est dure parfois !...

 



J'ai oublié d'enlever le maquillage, zut ! Parce que la semaine déjà le maquillage c'est rare, voire même rarissime, mais alors le week-end, moi je suis "Nature Peinture" !!!

Allez les filles, à +, moi je vais rejoindre mon lit qui crie au désespoir !

Bonne nuit et bisous !

Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 12:52

Ce texte n'est pas de moi mais d'une collègue. J'aurais aussi pu l'écrire...

Monsieur Le Président,

 Merci de lire ce message,

 Un p'tit bonheur sur une page,

 Une douceur pour l'Education Nationale.

 

 Je le confie à la toile,

 La grande toile du progrès,

 Afin qu'il tisse les voiles

 De la solidarité,

 Et qu'il rayonne aux ondes de l'humanité.

 

 Je suis Professeur des Ecoles

 Dans un petit village de l'Eure,

 Trois cents âmes y demeurent,

 Et vingt- six élèves à l'école...

 Une classe, dite « unique »,

 Mais cinq cours, dits multiples...

 

 Dans cette école une chance,

 Un p'tit morceau de bonheur,

Qui s'écrit avec ces trois lettres :

Employée de la Vie Scolaire...

 

Pour l'Education Nationale,

Un p'tit bonheur, c'est pas banal,

Un léger baume sur le coeur

 De cette Grande Dame

Un peu...bancale !

 

Notre bonheur, c'est Géraldine,

En silence, elle participe

A la guérison d'la Grande Dame...

Elle est…une Valeur Ajoutée

HUMAINE rentabilité,

Et c'est du bonheur ...assuré !

 Dès le matin, elle s'active,

C'est sur le net qu'elle s'incline

Les courriers, les notes de service,

Toutes les infos de l'inspectrice,

Et celles de l'Académie...

Mes mots notés au brouillon,

 Les comptes-rendus de réunion,

Tapés, imprimés, photocopiés,

 Enveloppés, adressés, timbrés,

 Prêts à être distribués...

Encadrés, les derniers dessins des CP,

Affichés, sinon...à quoi bon dessiner?

Un CM vient montrer son texte sur le musée,

 Elle l'aide à le recopier, à taper sur le clavier...

Retentit le téléphone, qu'elle décroche sans tarder,

Afin de ne pas gêner, le travail commencé,

 Un autre enfant vient finir avec elle l'exercice,

Elle explique et décortique, redonne de l'énergie…

Rangée la bibliothèque,

Notés les livres prêtés,

 Elle prépare la maquette,

La une du journal scolaire...

Ah! Notre petit journal

« Magique », ils l'ont appelé

Quel travail de fourmi,

 J'y passerai......des nuits ?

 

Sonne la récréation, une mi-temps pour souffler,

Elle me rejoint, souriante, à la main nos deux cafés,

Quelques chaudes gorgées, entre deux conflits à régler,

 Des solutions à trouver, des mots à reformuler,

Une écorchure à soigner, une blessure à consoler...

 

Et puis...c'est reparti !

Sur les chemins de la connaissance,

Vaincre ainsi sans cesse l'ignorance,

Avec labeur, effort, sérieux,

S'ouvrir l'esprit, être curieux.

 

Ne pas oublier l'insouciance,

De tous ces êtres en enfance,

 La bonne blague!... On la mettra dans le journal,

Les bons gags, et les rires, c'est vital !

 

Dans les pots

 Les peintures sont bien préparées,

Quatre enfants sur un chevalet,

Deux à l'ordi pour recopier,

 Les autres en dessin sur papier,

....Sans elle, jamais

 Ce ne serait si bien géré.

 

Bientôt la fin de la journée,

Plus l'aide personnalisée,

Restent les cahiers à corriger,

Faire le point pour évoluer,

 Et demain..tout continuer.....

 

Le soir, coup de fil...

C'est Géraldine,

A sa voix, je perçois

Une blessure qui abîme...

 

 

 Ecoute, me dit-elle...c'est à pleurer !

Du « Pôle Emploi » j'ai reçu un imprimé,

Dans quelques semaines, c'est marqué,

« Votre contrat est terminé... »

 

Ils me demandent ce que j'ai fait,

Pour trouver un futur emploi..

Sa voix se fêle... : « J'AI un emploi! »

 Ils me demandent ce que j'ai fait,

 pour me former, pour m'insérer,

 Sa voix se gèle.... puis accélère: « Je SUIS formée,

depuis trois ans, j'me sens utile, insérée et c'est varié,

Pas bien payé, mais...j'veux rester ! »

Sa voix s'étrangle... c'est à pleurer...

 

Ils me demandent mes compétences

C'que j'ai acquis, que vais-je répondre?

Il y a l'espace d'UNE LIGNE

UNE LIGNE.... mais tu te rends compte !

 

J'ai honte, honte...il aurait fallu UNE PAGE

Au moins UNE PAGE pour répondre,

J'ai honte, honte...pour notre Grande Dame

Pour ceux qui l'ont créée, l'ont fait évoluer,

Qui a tant appris aux enfants,

Qui a tant encore à leur apprendre...

 

Et Géraldine ???

On n' lui dira même pas MERCI

Bien sûr, pas de parachute doré,

Et même pas d'indemnité

Ils lui précisent... Oh!...comme ils disent

D'étudier ses droits pour...le R.M.I.

Elle a raison...c'est à pleurer...

 

Alors qu'on demande chaque jour,

A nos élèves de dire « Bonjour »

De dire « Au revoir » et.... « Merci »

De s' respecter, d'être polis

Comme vous dîtes, Monsieur Sarkozy...

 

Que vais-je dire, à la p'tite fille,

Qui l'autre jour, près de moi, s’est assise,

Et, tout fièrement, m'a dit:

« Tu sais, Maîtresse, moi, quand j'serai grande,

J'irai au collège, comme mon grand frère,

J'irai au lycée, j'passerai mon bac,

Et je ferai...comme Géraldine! »

Je sursaute... Mon coeur se serre...C'est à pleurer.

 

 C.Picavet

Professeur des écoles

à l'école des Livres Magiques

Saint-Grégoire du Vièvre (Eure)

 

En hommage à toutes les Géraldine, Florence, Sabrina, Laurence, Elodie,

à tous les Philippe, Sébastien, et bien d'autres qui ont valorisé mon travail, et participé à la guérison d'la Grande Dame...

qui est encore bien malade...

 

Je ne crois pas à la peur, je crois à la force et à la magie des mots,

Et pour garder notre bonheur, il suffirait de quelque Euros...

Quel patron, quelle entreprise, après trois ans de formation,

Jetterait son salarié, pour prendre un autre, recommencer ?

Quel jardinier, quel paysan, brûlerait sa récolte mûre, après avoir semée, soignée ?

Je n'ai pas fumé la moquette

Je veux seulement que l'on arrête,

De prendre les gens pour des pions,

Qu'on arrête de tourner en rond !

 

Torpillé le « Chagrin d'école »

En mille miettes de BONHEUR !

En l'honneur de tous ces p'tits bonheurs...

 INONDONS LE NET

 les amis, les décideurs,

les chômeurs, les travailleurs,

directeurs, les inspecteurs,

employés et professeurs,

députés, ministres,

 r'm'istes ou artistes,

chanteurs, compositeurs, rappeurs, slameurs,

radios, journaux, télés,

et à tous ceux qui sont...parents...d'un enfant...

enfin à chaque être humain de ce pays

qui j'espère un jour dans sa vie,

a bénéficié d'un peu de bonheur,

de cette Valeur Ajoutée

HUMAINE rentabilité,

dans le giron de la Grande Dame.

 

P.S: Ironie..... A la rentrée, c'est presque sûr

Notre petite école rurale

Sera dotée d'une Valeur Matérielle Ajoutée,

Des fonds ont été débloqués,

Huit ordinateurs et un tableau interactif

Une « classe numérique »

Nous serons à la pointe du progrès ! Et pour cela, je serai formée !

Mais, qui m'aidera à installer, et à gérer, sans Valeur Humaine

Ajoutée !

 




_______________________________________________
Appels13@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/listinfo/appels13

 

Repost 0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 08:14

C'est la fin de plus de deux années de galère et d'incertitude !

C'est la promesse d'une nouvelle vie !

C'est fantastique !

Je suis terriblement fière de mon chéri, qui n'a eu que 3 semaines pour préparer les écrits, qui se lançait sans trop y croire dans cette nouvelle perspective d'avenir, qui a passé les épreuves malgré la maladie, la douleur, les médicaments qui assomment !

Il ne nous reste plus qu'à trouver la solution à sa maladie, mais avec la lumière du bout du tunnel en vue ce sera plus facile de supporter tout ça !

Encore 3 années difficiles financièrement, car il ne touchera que son chômage, mais là aussi la pillule sera plus facile à avaler !

Mon chéri n'a qu'une formation BAC génie électrotechnique, et le voilà dans les 17 premiers au concours d'entrée à l'école d'Assistant de Service Social !

Mon coeur de femme est tout gonflé d'orgueil !

Mon coeur de mère est fou de joie, car j'ai vu dans les yeux de mes enfants toute la fierté qu'ils ressentent, et tout l'amour qu'ils ont pour ce papa hors du commun !

Je l'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime !

Belle journée à tous ! Pour nous elle est déjà trèèèèèèèèèèèès belle !
Bisous !

Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 21:05

Ou plus exactement, mois de Juin de folie !
Ce qui explique que je continue à me balader de blog en blog, mais que mes commentaires se font rares et surtout que je n'ai plus le temps de publier sur mon propre blog...

Un petit aperçu du programme ?

Vendredi 5 : fin du cadeau de la fête des mère et emballage ; rentrer les résultats des évaluations CE1 ; le soir je dois aller au restau avec les copains du village ; Surtout c'est une grosse journée d'angoisse car on attend les résultats du concours de mon chéri ! On croise les doigts, les orteils, bref, on stresse graaaaave !
Samedi 6 matin j'emmène ma Louloutte à la danse pour la répétition générale, en fin d'après-midi on y retourne et je vais installer chaises et rideau de scène, et le soir c'est gala.
Dimanche 7... oh ! rien ! Youpi ! C'est la fête des mères quand même, donc ne pas oublier le petit coup de fil à ma Mamounette Adorée !
Lundi 8 la collègue qui a les CM part à la journée, donc vérification de l'arrivée du car, des pique-nique, etc etc... 15h30 : réunion pour une élève. Le reste du temps inscriptions des enfants nés en 2006.
Mardi 9 c'est calligraphie et musique. Entraînement de foot pour mon Loulou le soir.
Mercredi 10 je file à l'expo inter-éditeurs pour avoir une idée pour ma méthode de maths pour l'année prochaine.
Jeudi 11 à part la piscine, je crois qu'il n'y a rien au programme ! Ouf !
Vendredi 12 et Samedi 13, c'est enfin relâche ! Sauf le match de foot de mon grand samedi.
Dimanche 14 invitation à la journée chez le parrain de ma Louloutte.
Lundi 15 : rien !
Mardi 16 : calligraphie et musique, encore, mais j'aime bien ! Et re-entraînement de foot.
Mercredi 17 et jeudi 18, rien de spécial, sauf piscine le jeudi. Il faudra vérifier le bon état du vélo de Pierre (mon grand).
Vendredi 19 : musée le matin avec la classe, rencontre à 17 heures avec la collègue qui a actuellement ma future classe, à 18h30 conseil d'école dans ma future école.
Samedi 20 : spectacle de mon grand (théâtre et danse) puis remise des dictionnaires (eh oui ! c'est la fin du CM2 !!!) et le soir fête surprise pour les 40 ans de ma meilleure amie ! Je l'avais perdue de vue depuis 6 ans et son mari m'a retrouvée (vive internet !!!) et donc c'est la big surprise !!! Je suis hyper méga giga heureuse !
Dimanche 21 pas de repos ! C'est la fête de la musique mais c'est surtout le jour du retour en France de mon autre meilleure amie, expatriée en Chine depuis la rentrée scolaire, et que je n'ai pas revue depuis Noël ! Impossible de louper ces retrouvailles tant attendues !
Lundi 22, la tête dans le seau, je dois recevoir des parents d'élèves... hum hum !!! La collègue part visiter le collège avec les CM2, je me retrouve donc avec mes 27 monstres plus ses 11 CM1 ! Il faut emmener le vélo de Pierre à l'école pour sa semaine en classe de découverte.
Mardi 23 RAS
Mercredi 24 c'est le goûter de la danse.
Jeudi 25 RAS
Vendredi 26 balade à la journée avec les élèves et pique-nique.
Samedi 27 et dimanche 28 : il faut faire les valises car mon grand part en classe de découverte.
Lundi 29 : Pierre part en classe de découverte. C'est la première fois ! Bon, OK c'est à 20 km de la maison, mais il part à vélo, et puis c'est mon tout-petit de 11 ans quand même !!!
Mardi 30 : en bonne mère pou-poule, je pars encadrer la classe de découverte à partir de 19 heures et jusqu'au mercredi matin.
Mercredi 1er Juillet : rentrer à la maison après une nuit qui ne sera pas forcément très reposante...Mais ne pas rester longtemps à la maison car c'est la journée où on rattrappe le lundi de Pentecôte donc on bosse à l'école !
Jeudi 2 juillet : le plus dur va être de supporter l'excitation des élèves ! Ranger les casiers, les classeurs, rendre à tout le monde les fichiers, cahiers, etc... Récupérer les manuels scolaires, les livres de bibliothèque, le matériel (règles, compas, etc...). A midi c'est le pique-nique de la cantine.

Vendredi 3 Juillet : VACAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNCES !!!!
Je crois que je les aurai bien méritées !!!

Juste, là, une petite question s'impose : et je brode quand moi ????????

Repost 0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 20:20

Et encore, là je me suis calmée et je suis polie !
Une quiche, j'vous dit !

Une journée qui commençait bien du moins normalement.
Bon, des soucis au boulot, mais pas le sujet du jour donc je passe les détails.
17 heures, rendez-vous à l'Inspection, tout se passe bien.

17h45, plus d'essence dans la voiture ; j'ai laissé mon chéquier à la maison, ça commence bien !
Qu'à cela ne tienne, je vais au distributeur retirer de l'argent (ben voui parce que ma carte bleue est du genre capricieuse et j'en ai marre d'expliquer aux commerçants que non je ne suis pas -encore- à découvert et que oui si on insiste elle finira par passer !).
Bon, jusque là, tout va bien.

Distributeur : "introduisez votre carte"

Moi "OK Coco ! Ca roule !" et j'introduis ma carte.

Distributeur "Tapez votre code confidentiel à l'abri des regards indiscrets"

Moi "Tu me prends pour une andouille ou quoi ?! Je ne vais pas non plus le chanter à tue-tête mon code ! " et je tape mon code (à l'abri des regards indiscrets).

Distributeur "tapez le montant souhaité"

Moi "Bon, je prendrais bien seulement 20 euros pour l'essence, mais quelques revues de broderie me tentent, bon allez Coco, file moi 50 euros !"

Distributeur "Bien sûr ma chérie, c'est toi qui décide !"

Z'avez vu comme il est sympa mon distrib' !

Distributeur "Tu veux un ticket ma choute ?"

Moi "Oh oui ! Comme ça mon porte-monnaie il est toujours bien rond et dodu !"

Distributeur "Vous pouvez retirer votre carte" Le vouvoiement était revenu, son chef devait pas être loin...


Bon, après ce tête-à-tête des plus torride avec mon DAB préféré, direction le bureau de tabac pour l'achat de revues de broderie.
Je fouille, je cherche, je trouve de quoi pleurer encore un bon moment que snif le temps passe trop vite et que je ne pourrai jamais tout faire !
Je ne peux pas me décider à choisir, mais il le faut bien quand même, et je vais payer.

Et ben non ! Je vais RIEN DU TOUT !!!!!!

Ben oui, la grosse, l'énooooorme quiche molle que je suis a bien retiré sa carte du distributeur, mais NI LE TICKET, NI LES BILLETS !!!!!!

Vous avez une idée du Q.I. d'une moulle dans le coma ? Non ? Et ben c'est le mien !!

Nan mais j'vous jure ! Aller retirer de l'argent et OUBLIER DE PRENDRE LES BILLETS !!!!!!!

Et PAF ! 50 euros en moins dans la poche à bibi !

Bon, ça me fait ch.... d'avoir "perdu" 50 euros, parce qu'avec mon Doudou qui ne touche plus rien de la Sécu car pour être licencié il ne faut pas être en arrêt de travail, et qui est en congés sans solde parce que de toutes façons il ne peut pas retravailler, ben les 50 euros on va les compter à la fin du mois !

Mais surtout, SURTOUT, ce qui me fait PROFONDEMENT CH.... c'est d'avoir été aussi nulle ! De ne pas m'être rendue compte que j'étais partie comme ça, sans rien prendre d'autre que ma carte !

Inutile de vous dire que je me suis copieusement arrosée de jolis noms d'oiseaux tout le long du chemin !

Bon, relativisons, j'aurais pu essayer de retirer beaucoup plus...
Et puis ce n'est que de l'argent...
Et ça a fait le bonheur de quelqu'un...

Mais je suis quand même une sacrée quiche !!!!!

Allez ! Bisous du poulpe !

Repost 0
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 12:58

Suite à cet article , j'ai reçu de nombreuses demandes (bon, OK, une seule...) : on veut voir la Nanou en peignoir et pantoufles aller toute guillerette relever sa boite aux lettres !

Vous l'avez voulu ! La voilà ! (et tant pis pour vous !)

Et je vous aurait prévenues : il faut IMPERATIVEMENT éloigner vos mâles de l'écran ! Je ne saurais être tenue responsable des fous rires intempestifs pouvant entraîner crampes, crises cardiaques, ou tout autre incident avec séquelles physiques ou morales...

Prêtes ?

C'est parti !



Admirez le peignoir (de chez Carré Blanc), admirablement porté... Dessous, une superbe vieille liquette en pilou-pilou, un leggin top tendance vieux caleçon, une paire de chaussettes ultra classe (ben voui fait frisquet le matin !) et surtout, surtout, le nec plus ultra de la pantoufle en fin de vie !

Désolée Fresita, pas de bigoudi chez Anoushka !

Allez ! Ne pleurez pas ! Ce corps sublime, cette chevelure de rêve, ce look envié par tous les créateurs haute-couture, sont à la portée de toutes ! Ca demande des efforts, du travail, de la persévérance (presque 40 ans tout de même !), mais vous aussi vous pouvez y arriver !

Chiche ! Une photo de vos petits matins détente ! Allez, y'a pas de honte à faire rire les copines ! Lâchez-vous et je m'engage soit à publier vos photos soit à mettre le lien pour votre blog !

Repost 0
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 22:52

Quand la fatigue se fait plus présente,
Quand la douleur s'emmèle et s'en mêle,
Quand les nouvelles de mon Papounet ne sont pas bonnes,
Quand même le chauffe-eau est de la partie alors qu'on rêve d'un bon bain chaud,
Quand mon fils chéri fait à l'école une ânerie monumentale (mais vraiment monumentale),

Ca fait du bien de vous retrouver sur vos blogs, de s'émerveiller sur vos créations, de rire à la lecture de vos articles ou vos commentaire....

Surtout qu'au boulot, en ce moment, c'est plutôt ça :



Alors merci à toutes pour tous ces petits moments de détente que vous m'apportez !

Ne vous inquiétez pas : j'ai pleuré un bon coup, sans tenter de ravaler mes larmes, vraiment pleuré, tout vidé, tout lâché ! Et puis j'ai rigolé un peu avec les collègues. Mon cher et tendre, adorable, s'est chargé de préparer le repas, mettre la table, débarrasser la table, coucher les affreux jojos, et là il tente désespérément de faire entendre raison au chauffe-eau. Donc, même si ce n'est pas le pays des bisounours, ça va mieux !

Je vous embrasse !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'anoushka
  • Le blog d'anoushka
  • : accumulation hétéroclite du produit de mes petits doigts, de mes coups de coeur, de mes coups de gueule, de mes plaisirs et de mes envies
  • Contact

Qui qui post

QuiQuiPost ???

Recherche